Retrouvailles et location de borne d’arcade, ça colle !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

En mai et juin, je parie que vous avez tous vos week-ends réservés depuis novembre, comme tout le monde (du moins officiellement). En effet, les retrouvailles familiales ou entre vieux amis de lycée/fac/club, les enterrements de vie de x et/ou y, les 30/40/50 ans de S., G. et V. se préparent a minima six mois à l’avance en prévision de la belle saison. Et en général, c’est la fête, on est plein et on loue une grande maison. Et si on se lance dans la location d’une maison, pourquoi ne pas louer une borne d’arcade ? En tout cas, les raisons pour le faire ne manquent pas et les objections sont négligeables. En toute bonne foi. En toute mauvaise foi aussi.

Sommaire

  1. Une borne d’arcade est plus qu’un gadget, c’est un grenier et un parc d’attractions
  2. Les contraintes d’une location de borne d’arcade : négligeables !

“Ce n’est pas raisonnable”, “ce n’est pas nécessaire”… C’est ce que vous pensez. Ou c’est ce que l’on va vous rétorquer lorsque vous évoquerez l’idée d’une location de borne d’arcade pour ce week-end entre vieux amis que vous organisez depuis des mois.

La location d’une borne d’arcade se prépare, bien sûr, ce n’est pas comme le jeu de société que l’on peut glisser au dernier moment dans la voiture parce que la petite cousine a spécifiquement demandé à ce qu’on l’apporte. Mais ce n’est pas un obstacle insurmontable : une borne Bartop est moins encombrante que les 5 caisses de vin remontées de Bourgogne en octobre dernier (vous vous en souvenez ? Ce n’était pas non plus très raisonnable…). Et surtout, c’est peu de choses par rapport à la joie qu’elle apporte avec elle.

D’autant que les occasions de retrouvailles ne manquent pas. Pour la famille, elles vont de soi, mais pour les vieux amis, il s’en crée toujours de nouvelles. Par exemple, à combien d’enterrements de vie de « garçon/jeune fille » avez-vous participé ces dernières années, alors que vous avez dépassé la quarantaine ? Curieux, non ? Du coup, passé un certain âge, il me semble que le rétrogaming est possiblement plus adapté à ce type d’événements nouveaux que la vente de papier toilette dans la rue. 

Vous ai-je convaincu, déjà ? Si oui, visitez cette page. Si non… Puis-je encore essayé ? 

La seule question à se poser : où placer la borne d’arcade durant le week-end ?

1. Une borne d’arcade est plus qu’un gadget, c’est un grenier et un parc d’attractions

Les retrouvailles en famille ou entre amis sont l’occasion de s’amuser à évoquer le passé et de s’amuser au présent comme on le faisait par le passé. Cela tombe bien, une borne d’arcade remplit ces deux offices.

La borne d’arcade signifie «nostalgie», «bon vieux temps» et «tu te souviens ?»

Cet endroit n’est pas forcément idéal

Les week-ends de retrouvailles se nourrissent de symboles du passé : plats et bon vieux barbecue, albums photo et ballons dans les carreaux ou sous les ronces (argghhh), jeux de société, disques et vêtements pour alimenter les discussions immuables sur les matchs, chansons et séries d’autrefois… Et pour qui est né en France après 1980 ou peu avant, l’enfance et l’adolescence ne sont-elles pas aussi associées aux jeux vidéo et aux consoles, celles qu’on a eu, celles qu’on n’a pas eu, ceux auxquels on a joué et ceux auxquels on aurait voulu jouer ?

Les parties de jeux vidéo entre amis ou entre frères et sœurs qui semblaient à vos parents si machinales et stériles sont devenues avec le temps des puissants vecteurs de nostalgie et de souvenirs chaleureux. La présence d’une borne d’arcade n’anime pas seulement le présent, elle peut symboliser le passé. Au fond, le but est juste de faire advenir la question que tout le monde attend : « Tu te souviens ? »

Le jeu vidéo est une activité fédératrice 

C’est pas mal, là.

Vous me direz : pourquoi rajouter un écran alors que les écrans sont déjà un problème ? Et d’autant plus en présence d’enfants, avec qui la guerre est déjà déclarée sur l’utilisation abusive des écrans, et en présence de D., qui de toute façon va passer son week-end à gérer son business, et en présence de W., qui prend 10 photos à la minute et les montrent à tout le monde. Oui… mais non. 

S’isoler sur son écran n’est pas la même chose que de se réunir autour du même écran pour s’amuser tous ensemble. Les jeux vidéo peuvent et doivent être une activité de groupe, au même titre que les balades dans le coin, la préparation des repas, la séance de yoga, les footings matinaux et la partie de football. Avantage : les claquages sont rares dans les jeux d’arcade. Vous n’êtes peut-être plus tout jeunes, messieurs-dames.

Fusion générationnelle

C’est un risque, bien sûr.

Si vous faites partie d’une bande d’ami(e)s du même âge, les défis font forcément partie de votre manière d’agir en groupe. Si vous n’y prenez part vous-mêmes, vous aimez regarder les autres se défier (et vous tenez la caisse des paris, ce qui peut être utile). Dans ce cas, le gaming est le terrain idéal.

La liste des jeux vidéo mis à votre disposition lors de la location de la borne d’arcade est infinie, bien sûr. Pour un week-end, peut-être auriez-vous intérêt à arrêter votre choix sur des vieux classiques compréhensibles par tous. Challenge Pac-Man ? Tournoi Street Fighter ? Coupe du monde de Sensible Soccer ou de Fifa En route pour la Coupe du monde 98 ? Un trip Star Wars ?

Fusion intergénérationnelle

Si vous ne vous sentez pas capable de suivre le rythme imposé par vos enfants ou ados sur les jeux vidéo modernes, le rétrogaming est l’occasion de remettre les pendules à zéro, voire les compteurs à l’heure. Pas besoin de longue initiation, tout le monde peut jouer très vite au même jeu, adultes avec enfants, adultes contre enfants, adultes contre adultes, enfants contre enfants. 

Une partie de jeu d’arcade ne dure pas très longtemps et se recommence sans cesse. Pour les enfants, cela présente l’avantage de faire tourner les joueurs et de limiter la frustration immédiate de la partie de Richesses du monde qu’ils ne pourront jamais finir, par exemple (j’ai l’impression que mes souvenirs d’enfance entrent en collision avec cet article).  

La durée limitée peut simplifier ou compliquer la règle du « ok, mais c’est la dernière » selon que la « dernière » ait été vraiment trop courte ou vraiment très longue (on ne met pas en péril un record potentiel, après tout). Mais de toute façon, la « dernière » n’est jamais vraiment la dernière, pas vrai ? La dernière, c’est celle qui est « vraiment » la dernière. Ou pas. 

Vous voyez ? Du bonheur en bouquets, des souvenirs en gestation !

Mais avant tout, la borne d’arcade veut dire : “Prépare ta revanche”

Nous avons vu les motivations collectives à la location d’une borne d’arcade pour un week-end de retrouvailles avec vos « amis ». Mais peut-être avez-vous d’autres raisons d’insister sur la location « absolument indispensable » d’une borne d’arcade dans cette magnifique maison de campagne ? Une idée derrière la tête ?

Pas obligé d’en venir là, non plus.

Oui, ils ont oublié, mais vous, non. Ces parties de Mortal Kombat ou de Street Fighter pendant lesquelles vous endossiez systématiquement le rôle de souffre-douleur… Vous ne maîtrisiez pas les combos, et pour cette raison vous deviez être moqué et marginalisé au sein du groupe ? Et votre pote D., ne vous avait-il pas dit plusieurs fois, en soupirant, « non, mais je te montrerai » avant de vous arracher la manette des mains ? Il ne vous a jamais rien montré !

C’est fini, maintenant. Le week-end est booké et vous avez tout le temps pour vous entraîner. Et leur coller des branlées pendant ce week-end de retrouvailles entre « amis ».

Après, si vous n’y arrivez décidément pas, soyez fair-play, restez calme, participez à l’activité yoga dans le jardin. C’est quand même sympa, un week-end à la campagne.

2. Les contraintes d’une location de borne d’arcade : négligeables !

“C’est lourd, ça tient trop de place, c’est cher, c’est compliqué.” C’est ce que vous vous dites encore ? Je ne suis décidément pas d’accord.

Encombrante, la borne ? Bah non, il y a le Bartop !

Partout, on vous dit.

Pour jouer sur borne d’arcade, il n’y a pas besoin de “full size” avec support pour ranger les bouteilles (même si c’est bien cool, je vous le conseille). La partie du haut, à savoir le « Bartop », c’est suffisant. Un Bartop pour deux joueurs pèse ainsi environ 30 kg, pour 60 cm de profondeur. Voyez cette petite vidéo sur le transport d’une borne louée. Pas sorcier, non ?

Le Bartop est facilement logeable dans une voiture et il se place n’importe où dans la location. Et il suffit de le brancher pour jouer. Et si vous jugez que «maintenant, ça suffit», devinez quoi ? Il se débranche ! Avant de se rebrancher tout aussi facilement, bien sûr. Peut-être qu’un enfant tentera le coup en douce… On l’aurait tous fait. 

Le transport ? Pas si compliqué

Même en promenade !

Pour le retrait ou la livraison, ce n’est pas beaucoup plus compliqué, tout est expliqué dans cette page. Il suffit d’organiser sa logistique. Vous avez déjà trouvé une date unique pour réunir autant de personnes : quand on y pense, c’était beaucoup plus compliqué.

Chère, la location d’une borne d’arcade ? Bah non, vous êtes nombreux !

D’une part, les prix sont adaptables en fonction des choix que vous ferez (retrait ou livraison, par exemple). Chez FLEX-arcade, un week-end de livraison de deux bartops avec livraison, installation et retour sur les départements 75/78/92/28, coûte par exemple 327 euros TTC. 

D’autre part, ce coût se divise en autant de personnes que vous voulez. Et une borne d’arcade, en général, tout le monde s’en sert plusieurs fois durant le week-end. 

Voilà, pour toutes ces raisons, la location d’une borne d’arcade ne me semble décidément pas une idée déraisonnable. Et si on a évoqué dans cet article l’idée des week-ends de retrouvailles, il existe plein d’autres raisons valables de louer une borne d’arcade : fêtes privées, séminaires, caprices d’un jour, d’un mois, apprendre enfin à battre son ami d’enfance aux jeux vidéo… Choisissez la vôtre !

La seule chose à éviter…

Yannick Campe

Yannick Campe

Rédacteur Web, secrétaire de rédaction et même couteau suisse à l'occasion. S'intéresse à énormément de domaines, y compris les jeux vidéo. Même s'il a quand même tendance à confondre les boutons et à tomber des plateformes.

A propos

Chez FLEX on aime les jeux vidéo, c’est cette passion qui a bercé notre enfance (et peut-être la vôtre !?) qui nous anime dans cette aventure, pour concevoir et fabriquer de superbes machines à rejouer aux meilleurs titres de la jeune histoire des jeux vidéo. Nous produisons une gamme “ready to play”​ mais réalisons aussi des commandes spéciales pour des bornes d’arcade uniques et de caractère en utilisant par exemple la base d’un tonneau de vin de 300L ou une caisse de munitions de l’armée française ! Nous sommes à votre écoute pour vos projets, partagez vos rêves les plus fous, on adore les réaliser.

Les derniers articles

Suivez-nous sur Facebook

Montez votre borne vous-même (tuto)

Publicité

0
Votre Panier est vide

Il semble que vous n'avez pas encore ajouté de produits dans votre Panier

Voir la Boutique
Alimenté Voltage Emoji par Caddie
fr_FR